Aller directement à la navigation

Proposition de loi sur la douleur

Une proposition de loi relative au traitement de la douleur a été enregistrée à la Présidence de l’Assemblée Nationale le 7 mars dernier.
Cette proposition de loi apporte des avancées importantes dans la prise en charge de la douleur et notamment de la douleur chronique. Elle rappelle que lutter contre la douleur est une des missions majeures des médecins et des professionnels de santé. La douleur entraine de lourdes répercussions pour de nombreux citoyens dans leur quotidien, mais également sur l’ensemble de la société. La douleur a un impact sur le travail, source d’absentéisme et de perte de productivité majeure, avec un coût sociétal majeur.
La proposition de loi reconnaît la douleur chronique comme une maladie en soi et la médecine de la douleur comme discipline universitaire. L’article 3 crée un parcours de santé de la douleur chronique et garantit l’accès à une prise en charge psychologique nécessaire dans ces situations.
L'AFCI vous invite à faire connaître largement cette proposition de loi et si possible à aller voir vos députés pour les mobiliser.

Voir la proposition de loi

 

Enquête sur la CI/SDV

A l'initiative d'une sociologue elle même atteinte par la maladie et du groupe d'action AEECI, une enquête a été mise en ligne pour étudier les profils de malades atteints de Cystite Interstitielle / Syndrome Douloureux Vésical.

Les données seront analysées par cette universitaire à l'aide d'un logiciel statistique. Ce questionnaire est totalement anonyme : aucune donnée personnelle permettant d’identifier directement ou indirectement les répondants n’est recueillie. Le questionnaire, qui prend environ 35 à 45 minutes pour être rempli, ne sera en ligne que jusqu'en juin 2018. Il est donc important de participer dès que possible à cette étude afin que l’analyse des réponses puisse se faire le plus rapidement possible, et que le plus grand nombre possible de personnes participe pour que des pistes d'étude plus précises puissent se dégager pour déterminer des profils de malades.

C'est pourquoi l'AFCI encourage cette étude et invite tous ses adhérents à participer.

Le questionnaire s’adresse aux personnes malades. Toutefois, certains malades ont la chance de bénéficier d'une rémission. Si vous êtes dans ce cas, n'hésitez pas à participer également mais en précisant à la fin, lors de la question ouverte, que vous avez répondu sur la qualification de vos symptômes comme à l’époque où vous étiez malades.

Cette étude est pensée comme “exploratoire”, en vue de dégager des pistes de recherches aux chercheurs impliqués dans le domaine de la santé. Une collaboration avec le service urologique du CHU de Strasbourg est envisagée.

Le questionnaire se décompose en 4 parties :

  • PARTIE DIAGNOSTIC – ANTÉCÉDENTS – APPARITION DES SYMPTÔMES

  • PARTIE DESCRIPTION DES SYMPTÔMES

  • PARTIE TRAITEMENTS

  • PARTIE ALIMENTATION, VIE QUOTIDIENNE ET GROSSESSE AVEC CE TYPE DE PATHOLOGIE


Les conclusions de cette enquête seront communiquées à l'AFCI qui ne manquera pas de vous en faire part dans un bulletin d'information.

D'avance merci de votre participation et de veiller à répondre au questionnaire le plus rapidement possible afin de donner le maximum de temps à l'analyse des réponses (date butoir de l'utilisation du logiciel mis à disposition : juin).

Lien de l’étude : bit.ly/EtudeCI-SDV

La Lettre d'information de décembre est parue

La 60e Lettre d'information de l'AFCI est parue : nos adhérents y trouveront les comptes rendus, rédigés par nos bénévoles, du dernier congrès médical Convergences PP (Aix-en-Provence), ainsi que des informations sur les relations entre la cystite interstitielle et le tabac, la cystite interstitielle et la maladie de Lyme, la cystite interstitielle et le microbiote urinaire.

La Lettre d'information est accessible en ligne à nos adhérents. Bonne lecture !

Pages

S'abonner à Flux de la page d'accueil


Menu principal 2

by Dr. Radut